Bordeaux

Bordeaux craque sur la fin face à Monaco

Le championnat de France de football reprenait ses droits ce samedi, avec la réception de l’ogre monégasque au menu des Girondins de Bordeaux. L’ASM s’est logiquement imposé grâce à une forte domination même si les Bordelais ont longtemps espéré ramener des points, cependant l’attaque bordelaise s’est montré bien trop limitée.

C’était le moment tant attendu par tous les supporteurs : près de deux mois après la fin de la saison, le stade Chaban-Delmas rouvrait ses portes à l’occasion de la 1ère journée de Ligue 1 en accueillant l’AS Monaco de Falcao, Toulalan, Abidal, Rodriguez etc...Pour cette rencontre à guichet fermé, l’entraîneur girondin doit faire avec le forfait de Grégory Sertic et décide de mettre sur le banc l’attaquant Cheick Diabaté. Le onze de départ est classique, seule petite surprise, le jeune Poko est aligné d’entrée. Dès le début de la rencontre, ce sont les visiteurs qui s’emparent du cuir et mettent la pression sur les cages de Carrasso. Maxime PoundjéPetit à petit, les actions monégasques sont de plus en plus dangereuses et le portier bordelais doit sortir plusieurs arrêts importants durant la première période pour que les cages girondines restent inviolées. De son coté, l’attaque du FCGB n’arrive pas à apporter suffisamment de danger dans le camp adverse. Au retour des vestiaires, les joueurs du maillot au scapulaire se projettent plus vers l’avant et reprennent du poil de la bête. A plusieurs reprises, les locaux parviennent à mettre sous pression les défenseurs de l’ASM. Ce changement de physionomie n’est pas étranger à l’entrée en jeu du tant demandé Diabaté, lui qui avait offert la Coupe de France au club la saison passée, mais malheureusement, les occasions girondines ne sont pas assez franches et fuient le cadre la plupart du temps. Et c’est au moment ou l’on sentait que les joueurs du Rocher doutaient que ces derniers réussissent à ouvrir le score:sur un centre venu de la gauche, l’attaquant Rivière - à peine rentré en jeu- parvient à se défaire de Planus de manière peu académique et se retrouve en face à face avec Carrasso et remporte son duel avec le gardien girondin à la 82ème minute de jeu. Les Girondins lancent alors leurs dernières forces dans la bataille et cinq petites minutes plus tard, les Bordelais se font encore punir, cette fois-ci par la star colombienne Radamel Falcao, qui inscrit ainsi son premier but en France sur la pelouse de Chaban-Delmas. Première sortie en championnat et première défait sur le score de 2-0. La troupe de Francis Gillot se déplacera le weekend prochain sur la pelouse du Toulouse FC pour le derby de la Garonne tout en espérant se lancer en championnat afin d’éviter de perdre trop de points dès le début.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda