Pauillac

L’Ile de Patiras : escapade estivale en idylle

L’île de Patiras doit-elle son nom à un Saint méconnu appelé St. Pat sauveur d’une épidémie ou à des vieilles cartes en anglais qui l appelèrent « Ratt Island » ? A nos jours ni reliques ni rats, juste un bout de terre fertile recouvert de champs (de maïs essentiellement) qui flotte sur l’ estuaire de la Gironde.

Ce dimanche 22 juillet sous un soleil de plomb, une quarantaine de visiteurs attendait patiemment sur le quai du joli port de plaisance de Pauillac l ’arrivée du bateau qui devait convoyer tout ce beau monde jusqu’à l’Île de Patiras. Les voiliers flottaient quasi immobiles sur l ’eau pointant leurs mâts dans l ’air brûlant. La Smart CieAprès une rapide traversée i’arrivée sur l’ île dans un écrin de nature au pied du phare, des transats et des rafraîchissements invitent le visiteur au repos et la détente où les attend un spectacle insolite. Acrobates et artistes de la Smart Cie du haut de leurs échafaudages défient le ciel sur leurs balançoires ou essaient de relier ciel et terre en s’ enroulant autour d’une corde, fragile équilibre entre le haut et le bas. La parfaite maîtrise de leurs corps qui s’ entremêlent , s’envolent et se retrouvent en dessinant arabesques et figures géométriques dans l’air qui semble être de feu suscite l’admiration du public. Un spectacle quasi onirique accompagné de paroles poétiques, étrange symbiose entre l’artiste la nature soucieux de la préserver.
Le phare de Patiras qui pendant 100 ans a guidé les navigateurs dans l’estuaire est devenu aujourd’ hui belvédère. Il a été acquis et restauré par le conservatoire du littoral. A une hauteur de 30m, le spectateur découvre la singularité des paysages du plus grand Estuaire d’ Europe, la Gironde avec ses vagues boueuses qui fertilisent ses rives et qui atteint à peine 4 m de profondeur. ainsi de l’autre côté de la rive se dessinent les silhouettes des grands châteaux prestigieux du Médoc . Au loin, on aperçoit à peine les deux pylones du nouveau pont de Bordeaux. On ne peut que deviner au loin les falaises de Talmont en Charente qui se confondent avec la brume. Des îles ont émergé, sont devenues refuge d’oiseaux, d’ autres ont été englouties par le fleuve Les rares agriculteurs qui ont habité l île de Patiras ont vécu longtemps dans de dures conditions, exposés aux crues et aux marées, une seule petite école a servi en même temps de salle de prière . En face du phare, l’ ancienne maison du gardien de phare, bâtie sur pilotis, a été transformée en véritable gîte ; sa façade est recouverte par des lames en acier afin de la protéger des tempêtes. Vue sur l'EstuaireA l ’intérieur, confortablement installé sur des fauteuils verts, le visiteur peut se documenter sur l’ Estuaire si son regard ne se perd dans le grand large et dans la nature apaisante. Un moment de "zénitude" loin de l’ agitation du quotidien. « Les îles ont un silence qu’on entend » disait l’écrivain italien Italo Calvino. Un bateau taxi rapide et confortable nous a ensuite ramené au port de plaisance de Pauillac où les eaux brunes ont cédé la place à la pierre blonde.
L’ agence événementielle « Gens d’estuaire », créé en 2008 par des passionnés de l Estuaire de la Gironde propose de mai à octobre un vaste programme de balades sur les îles, des croisières œnologiques et des journées thématiques ouvertes à tous les publics qui comprend navigation guidée, escale sur les îles, dégustation de vin, visites de châteaux et spectacles ainsi que des prestations sur mesure.
Pour tout renseignement consultez le site : www.gensdestuaire.fr ou appelez le 0556392766. Vous pouvez également réserver vos places à L’Office du Tourisme de Bordeaux, de Pauillac ou de Blaye.

Plus de photos de la soirée

_


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda