Union Bordeaux-Bègles

Première victoire à l’extérieur pour l’Union à Montpellier

Le plus petit budget de Top 14 a réussi une bonne opération dans l’objectif de son maintien en allant gagner à Montpellier par 20 à 16. Toute petite consolation pour les Montpellierains qui empochent le bonus défensif alors qu’ils sont en manque de points. Malgré tout, se sont deux équipes diminuées sur le plan de l’effectif qui se sont rencontrés et Marc Delpoux a bien géré la pénurie.

Pour entamer le match, Marc Delpoux avait construit une troisième ligne de choc avec Purll, Houston et Clarkin et une seconde ligne avec Treolar et Jaulhac. Au niveau de la première ligne Forbes, Lauga et Decamps complétaient le huit de devant. Il a bien fallu ça en première mi-temps pour endiguer les attaques des montpellierains, car ils avaient décidés d’imprimer un rythme élevé à la confrontation pour envisager de remporter le match car le finaliste de la saison passé est à la recherche de points dans ce début de Championnat un peu faussé par l’absence des internationaux.

Nicolas Decamps
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Malgré une domination des locaux qui échouent sur une pénalité renvoyée par le poteau , c’est l’Union qui va ouvrir le score par Adams qui poursuit sur une charge de Clarkin après un passage au sol et marque en bonne position un essai que transforme Fraser. L’Union mène alors par 7 à 0 grâce une bonne organisation en touche et en 3ème ligne qui perturbe les locaux. Ceux- ci vont réagir dix minutes après en faisant craquer la défense bordelo-béglaise et les équipes se retrouvent dos à dos et elles vont l’être encore à la mi-temps avec le score de 10 à 10.

Le coup d’envoi de la seconde mi-temps est à peine donné que Privat prend un carton jaune qui va être fatal aux montpellierains, car c’est dans cette période que l’Union va marquer son deuxième essai suite à une touche à 15 mètres, mal contrôlée avec un ballon qui échappe à une succession de joueurs blancs sans qu’aucun en avant ne soit commis, avant que Fraser ne le ramasse, s’enfonce dans la défense trompe un premier défenseur, puis modifiant sa course trompe le second et va s’écrouler entre les poteaux. L’Union mène alors à la 48ème minute par 17 à 10 avec la transformation réussie du même Fraser. Il reste encore 30 minutes aux montpellierains pour refaire leur retard et ils vont s’y employer avec un très remuant Rémy Martin, mais se ne seront que des points de pénalités de marqués et si Montpellier gagne ce match du nombre de pénalité par 2 à 1, ce n’est pas suffisant au tableau d’affichage et L’Union l’emporte sur terrain adverse.

Gerard Fraser
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Marc Delpoux qui situait le maintient dans les 10 matchs gagnés et quelques bonus précise : "Aujourd’hui les petits c’est Montpellier et Biarritz, mais cela ne va pas durer. On est dixième pour l’instant espérons pour nous que cela dure. Le Championnat est long et même si on est à 20% de l’objectif, on n’est pas au bout." Interrogé sur le manque de réussite de Fraser sur deux pénalités dans ses cordes : "Un buteur c’est fragile et le fait de ne pas avoir pu mettre son jeu en place en première mi-temps, l’a un peu perturbé, mais il marque 15 points dans le match."
Un bon match défensif dans l’ensemble avec une bonne gestion des temps forts avec une bonne prestation globale sur l’engagement et la volonté et toujours l’activité débordante de Nico (Nicolas Decamps). L’Union continue son apprentissage de manière plutôt positive.
UBB 20 ( 2 essais Adams 16ème, Fraser 47ème, 2 transformations Fraser, 2 pénalités Frazer 40ème, 63ème)
Montpellier 16 ( 1 essai Bost 29ème, 1 transformation, 3 pénalités Lagarde 32ème, Bustos Moyeno 57ème, 64ème).

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda