Réaction

La Gironde peut s’enorgueillir d’avoir un député socialiste courageux et un peu moins borné que les autres en la personne de Gilles Savary qui n’a pas manqué d’épingler le gouvernement de verte manière suite au vote de la nouvelle loi Marthe Richard. Le texte s’inspire de la Suède, qui pénalise les clients depuis 1999 et affirme avoir réduit la prostitution de rue de moitié en dix ans. Si on était caustique on pourrait souligner que cinquante pour cent en 14 ans, le résultat est bien maigre et que c’est beaucoup de bruit pour rien, voire pas grand chose car on est dans le ce qui se voit. Avant d’entrer en vigueur, le texte français devra cependant franchir l’étape du Sénat qui devrait l’examiner d’ici à la fin juin, le temps de mettre en place un lobbying efficace pour éviter qu’il ne soit rejeté dans sa forme actuelle. En fait la Suède a réduit ce qui se voit c’est à dire la prostitution de rue, mais elle ne parle pas du reste à savoir réseau internet, escort girl, prostitution cachée, on en passe et des meilleurs... On veut faire en France comme ces femmes de ménage peu scrupuleuses qui glissent la poussière sous le tapis, car en fait on ne s’attaque pas aux vrais problèmes à savoir les réseaux de proxénètes, les mafias, la pédophilie, la prostitution enfantine et la traite des êtres humains en général. En fait cette loi est un rideau de fumée qui n’amuse que Najat Vallaud- Belkacem mais surement pas les personnes concernées par la totalité de la problématique comme certaines associations proches du terrain. Avec cette loi Gilles Savary soulève un vrai problème « des ligues de vertu et des directeurs de conscience bourgeois animés de la bonne intention de protéger un peuple dévoyé et abruti contre ses propres turpitudes* » en soulignant le puritanisme rampant de type nord-américain qui s’installe dans les classes supérieures de la société qui de son côté se livre à la pratique du "swing" (les initiés comprendront) mais les "prolos" ne peuvent pas comprendre et donc on leur supprime une possibilité d’évasion et d’oubli voire d’équilibre. Nous glissons insensiblement dans une société de type matriarcal avec tous les travers que cela comporte mais surement pas dans une société égalitaire comme on voudrait nous le faire croire car en tolérant la prostitution on enlève du pouvoir aux épouses légitimes ainsi qu’aux maîtresses. Gilles Savary n’hésite pas à se demander « si cette loi ne procède pas simplement comme tant d’autres demeurées inefficaces, au mieux de la bonne conscience, au pire d’un racolage médiatique politiquement correct* » et il poursuit« Jusqu’à présent on nous avait invité à moins fumer, moins rouler moins boire, moins promener son chien…. Je crains que l’on s’avise désormais à légiférer sur l’intime…N’oublions jamais que le totalitarisme se nourrit du sentiment de supériorité vertueuse d’une avant-garde élitiste *… ». Voila qui est proprement envoyé, avec une finesse d’analyse dont manque totalement un bon nombre de membres de notre gouvernement, enfin quelqu’un d’intelligent mais attention souvenons nous de la chanson de Guy Béart "La vérité" !

*propos de Gilles Savary cités par Infos Bordeaux

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda