Bordeaux

Un débat sur la transmission du patrimoine viticole à l’UGC

C’est dans le cadre d’un projet tutoré par Bernard Andruccioli, professeur au pôle Universitaire de Science de Gestion que deux étudiantes ont réussi à mettre sur pied ce débat au cinéma UGC qui a regroupé autour du film de Gilles Legrand "Tu seras mon fils" des intervenants pertinents sur les problèmes posés par la transmission du patrimoine viticole.

S’il est un problème sensible dans les milieu viticole c’est bien celui de la transmission du patrimoine viticole car pour la moindre propriété relativement bien située, les sommes peuvent déjà sembler astronomiques. Le film introductif au débat était celui de Gilles Legrand réalisateur du film "Tu seras mon fils" qui était présent pour parler de son film et de l’histoire de son film car c’est bien de ce sujet que son film traite. Un film difficile et sans concession sur le thème de : "On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !" ou l’on voit un prestigieux propriétaire qui aimerait avoir pour fils le fils de son régisseur plus que le sien pour lui succéder avec un développement dramatique. Pour ce débat autour du film de Gilles Legrand, avec Gilles Legrand était réuni : Gérard Hirigoyen, professeur de l’Université Montesquieu - Bordeaux IV ; Marie-Laure Lurton des vignobles Marie-Laure Lurton Et Michel Ponty viticulteur Château Grand Renouil en Canon Fronsac pour échanger sur le thème "Entreprises familiales,transmission du patrimoine viticole : quels enjeux".

Au cours de ce débat Jean-Pierre Taris, expert en propriété viticole est intervenu pour regretter que dans ce domaine bien souvent la passion l’emporte sur la raison.
Après le débat les intervenants, les participants et les organisateurs se sont retrouvés au bar de l’UGC pour une dégustation ou rouge et blanc étaient présents, une dégustation pour laquelle le CIVB a fourni les vins et on pouvait noter la présence de Christophe Château, responsable de la communication du CIVB lors de cette soirée ainsi que Bernard Farges Président de la CNAOC. Elodie Viven et Floriane Thomas les deux étudiantes qui ont mis en place et mené a bien le projet ont tenu à remercier la réactivité de l’UGC dans la mise en place de ce projet grâce à Stéphane Potel et Pierre Bénard et leur professeur Bernard Andruccioli a préciser qu’il souhaitait orienter l’association étudiante de Tech de Co vers des manifestations non seulement festives mais aussi culturelles et sociales. Lors de cette soirée avait lieu simultanément l’avant première de "A moi seule" et c’est ainsi que Frédéric Videau et Reda Kateb se sont joints à la dégustation.

Plus de photos sur la soirée

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda