Brive

Brive festival une première soirée familiale.

Ce vendredi 19 juillet 2019, Brive fût le théâtre d’une soirée complètement dingue, où se sont enchainés plusieurs artistes venus mettre le feu pour cette 16ème édition. Devant plus de 7000 spectateurs d’un public plutôt familial, les artistes se sont enchainés sur la scène principale et la scène Corrèze.

Sous un soleil magnifique, le parc de la Guierle a pris des allures de vacances avec les 250 tonnes de sables déposées, et les festivaliers, en tongs et lunettes de soleil, profitent verre à la main, devant le premier concert de la soirée. Afin d’ouvrir le bal, c’est la jeune pétillante Naya, qui arrive sur scène, et après un petit soucis technique de micro dès les premières paroles (vite réglé), le concert commence aux sons de sa belle guitare blanche d’où sortent les notes de son premier album « Ruby ». La jeune libournaise, à la voix sublime, passée par The voice kids en 2014, interprète les morceaux « ailleurs solaire », « cat song », avant de chanter avec le public son tube « Une fille de la lune ». Suite à son concert, Naya signe des autographes, prend des selfies avec son public très nombreux. Un regret tout de même de ne pas avoir vu jouer Naya sur la grande scène, qui aurait assurément touché le public avec sa pop-élèctro.

Naya

La température monte d’un cran, et le public devient encore plus hystérique lors de l’arrivée sur la grande scène du rappeur RK. Tout jeune mais déjà disque d’or, le natif de Meaux, a enchaîné les titres qui font un carton aussi bien sur youtube que devant le public comme « Bae », « Qui je suis », ou « Tierquar ». Une bouteille à la main, le micro dans l’autre, le rappeur RK fait sensation pour certains membres du public présent spécialement pour lui. Le festival autrefois appelé « Brive Plage », prend encore un peu plus des airs de voyages, de vacances, et de fête avec le groupe Les Négresses Vertes. Le groupe reformé en 2016 par l’intermédiaire de Stéphane Mellino, amène encore un peu plus le soleil, avec des chansons dansantes à l’esprit guinguette, gitan, mais surtout au rock alternatif. Les négresses vertes ont joué un concert très agréable, avec les tubes « Sous le soleil de Bodega », « Zobi la mouche », et le fameux « Voilà l’été ». Il n’y avait qu’à voir le sourire aux lèvres, des 7 musiciens, pour voir qu’eux aussi ont pris un réel plaisir à venir en Corrèze.

Les Négresses Vertes

Partout où Soprano passe, le public se transforme en un volcan prêt à exploser. Ce fût une nouvelle fois le cas ici à Brive, 2 ans après son précèdent passage dans la ville la plus peuplée de Corrèze. Fidèle à tous les festivals depuis quelques semaines, la setlist ne change pas, mais reste un succès énorme avec les morceaux de son dernier album « Phoenix ». Après 3 semaines complètement folles, le rappeur marseillais l’avoue : « je ne suis qu’un homme, je suis complètement fracassé, mais que c’est bon de chanter devant vous ». Les enfants, les adultes, les familles, tout le monde connaît les chansons de « Sopra » comme le fameux « En feu », ou encore « Fresh Prince », mais quelle folie au moment de la chanson « Le coach ». Un coach sportif arrive sur scène, explique 4 mouvements au public, et c’est toute la foule qui reprend les pas de danse et font décoller le festival. Si le membre du jury de The Voice a enchaîné les tubes comme « Clown », « coeurdonnier », « mon précieux » ainsi que des morceaux de son ancien groupe « les Psy 4 de la rime », il termine par la mythique chanson « Cosmo ».

Soprano

Fin de soirée pour les uns qui rentrent chez eux des étoiles dans les yeux, et début d’after pour les autres à l’espace « Le cardi » au sein du festival où un DJ enchaîne les morceaux pour celles et ceux qui n’en ont pas eu assez. Pour cette deuxième soirée sur le Brive festival, on va retrouver Sweem sorti de The Voice, puis la jeune Hoshi, Clara Luciani remplace le groupe Thérapie Taxi qui a annulé sa venue suite à un deuil familial dans le groupe, et enfin l’emblématique -M- qui viendra électriser le public au son de sa guitare. Brive festival ? c’est là qu’il faut se trouver ce week-end.

Ecrit par Loïc Cousin

Chez Bordeaux Gazette depuis 2016, j’assure essentiellement la couverture des concerts/spectacles/festivals sur la région Nouvelle-Aquitaine, et également la couverture d’évènements sportifs. Je m’occupe de la rédaction des articles, illustrés de mes photographies. Je travaille à côté comme photographe Freelance auprès des productions, agences, clubs de sport, fédération, presses et médias.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda