Bordeaux

Le sentiment de Christophe Urios qui a trouvé cette défaite cruelle et pas méritée est surement partagé par les supporters bordelais, mais comment expliquer les points laissés en route qui aurait permis la victoire.

Les 32 335 spectateurs ont découvert celui qui pourrait devenir à terme l’idole du Stade Chaban-Delmas en la personne de Madosh Tambwe qui s’est offert deux essais dans ce match et qui s’est vu refusé le troisième de manière un peu subjective car à proprement parlé, difficile de considérer qu’il y a plaquage à retardement car c’est dans le mouvement. Parlons en de l’arbitre car en conférence de presse Urios a refusé d’en parler mais il est évident que Mr Adrien Marbot n’a pas été à la hauteur de cette rencontre qui méritait un arbitre plus chevronné car il a manqué de jugeotte, de discernement et d’autorité dans la mesure ou il n’a pas su mettre un terme aux différentes provocations dont a été l’objet Miquel, ce qui était prévisible. Donc choix discutable de l’arbitre pas vraiment mauvais, mais pas à la hauteur du match qui demandait un arbitrage musclé. Il a fallu attendre la fin de la rencontre pour que Placines perdant son sang froid dans la provocation prenne un carton rouge sur un vilain geste sur Miquel. Sur ce que l’on a vu en première mi-temps, il semblait que l’UBB allait s’envoler vers la victoire mais il n’en n’a pas été comme l’espéraient les supporters bordelo-béglais présents dans le stade. Il faut dire que l’UBB a eu la victoire au bout du pied et on a du mal à comprendre ces deux échecs de Jalibert qui surement sur le plan psychologique traverse une mauvaise période avec l’éloignement de son pote Woki vers les terres parisiennes. Un sportif de haut niveau reste une mécanique fragile sur le plan psychique.

Miquel charge sous le regard de Vergnes-Taillefer

L’UBB a fourni une première mi-temps de haut niveau face à une équipe qui semblait manquer de ressources physiques, mais il faut toujours se méfier du Stade Toulousain qui n’est jamais plus dangereux que quand il semble en difficulté. En donnant plus de poids à son paquet d’avants en seconde mi-temps il a gêné la progression du pack bordelo-béglais mais en touche le vrai poison ce fut l’ancien bordelais Roumat qui a obligé les locaux a serrer les rangs sur leur rampe de lancement préférée, la touche. Le Stade Toulousain a profité d’une baisse de régime de l’UBB, baisse certes de courte durée mais qui a permis une première fois aux visiteurs de combler leur retard et de passer devant d’un petit point que l’on va retrouver au coup de sifflet final au grand dam des supporters bordelais mais pas des toulousains qui laissaient éclater leur joie. L’encadrement toulousain a reconnu en conférence de presse que si Bordeaux avait gagné, cela leur aurait paru normal. En attendant Bordeaux n’a pas gagné et c’est l’amertume qui domine même si le coach ne veut retenir que les éléments positifs qui se sont manifestés lors de cette confrontation, reste qu’avant de se déplacer à Montpellier il va y avoir un peu de travail surtout pour les avants dans les mauls. Le duel des ouvreurs du XV de France a tourné à l’avantage du Toulousain qui a joué tout le match moins à l’aise face à son ancien partenaire en première mi-temps. Globalement le public a assisté à un gros match de Top 14 avec de l’engagement, de la vitesse et de belles actions avec la sensation que le perdant ne méritait pas de perdre.

Affrontement entre deux anciens coéquipiers

Union Bordeaux Bègles : 25 (3 essais Lamerat 22ème, Tambwe 28ème, 34ème ; 2 pénalités Holmes 18ème, Jalibert 61ème ; 2 transformations Holmes 29ème, 35ème)

Stade Toulousain : 26 (2 essais Lebel 56ème, Ntamack 60ème ; 4 pénaliés Ramos 3ème, 14ème, 30ème, Jaminet 67ème ; 2 transformations 57ème, 61ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda