Homard et déraillement populiste ...

Contrairement aux apparences, le journal Mediapart ne fait pas dans notre pays un travail de salubrité publique en tous points recommandable. En effet, quelles que soient les conséquences de l’affaire de Rugy, quelles que soient les erreurs de casting au sein de nos gouvernements successifs, notre pays en quête d’unité n’a certes pas un urgent besoin de ces lanceurs d’alarme acharnés voire hargneux, tant la quête de transparence à tout prix est un leurre, pour ne pas dire un danger toxique pour la nation.

Quelles que soient les fautes plus ou moins grandes, voire impardonnables faites par notre ministre, la France de la démolition, de la dénonciation, du simplisme, de la construction contre, de l’ignorance, de l’approximation, du tout le monde sait tout, d’un populisme tout à fait oublieux de ses propres travers, n’est certainement pas la voie la plus recommandable, sauf à souhaiter revenir aux pires périodes de notre histoire nationale.

Que tous ceux qui font appel à la « République Vertueuse », se rappellent que le passé nous enseigne invariablement que les juges et autres commissaires du peuple, souvent indignés aigus et chroniques, ne font jamais de bon dirigeants avant d’être eux-mêmes jugés.

La modération n’étant pas loin de là, le fort de nos ultra indignés, il serait tout à fait souhaitable que nombre de députés et sénateurs de droite et de gauche en mal d’existence et souvent beaucoup trop soucieux de vite redorer leur blason, ne viennent pas au détriment de l’unité nationale, renforcer bêtement les dangereuses cohortes populistes !

Instrumentalisées de la sorte, les colères souvent légitimes du peuple français ne peuvent que conduire au pire des chaos !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda