Bordeaux

L’ étoile « en héritage » Arlette Gruss étincelle à Bordeaux

Le spectacle à l’affiche encore pour quelques jours, sous le chapiteau dressé place des Quinconces vient caresser la toile de nos rêves ...

C’est un bel écrin que ce nouveau chapiteau soutenu par quatre mâts extérieurs se rejoignant en un même sommet. Surplombant la coupole, de plus de 30 mètres « cette cathédrale » nimbée de bleu profond se lance jusqu’au ciel vers les étoiles … Baptisé « le privilège » l’effet est surprenant et la visibilité parfaite, en relief, du premier rang des loges au plus haut des gradins équipés de fauteuils confortables. Et le spectacle le mérite bien !

Une chanteuse et sa voix magique, en bordure de piste, en live comme les musiciens en terrasse, illumine une troupe colorée et dynamique qui débarque sur la piste magnifiée … Le jongleur Glenn Folco et ses raquettes s’emballent pour accueillir une drôle de famille … Présentés par Laura Pedersen une dizaine de pingouins qui montent et descendent un escalier applaudis par « Laurel et Hardy » réincarnés en otaries luisantes jouent de leurs nageoires et de balles lumineuses. Le clown « bruiteur » Matute, soudain, apparait dans les gradins puis tout au long du spectacle il sera le fil rouge et talentueux cherchant la complicité des grands adultes heureux d’être sur la piste … Poursuivi bien sûr par Kévin Sagau, Monsieur loyal, royal poète inspiré qui conte la belle histoire du cirque et des artistes présentés.

Et « les pixels se mettent en selle » en un feu d’artifice technologique qui souligne la performance en lumières noires à profusion de L’homme Laser & Co et de la troupe Extreme Light … Cela tout au long des numéros rehaussés par la multiplicité maîtrisée de tous ces effets lumineux. C’est le plaisir alors « en noir et blanc » de la cavalerie aérienne menée avec élégance et délicatesse par Linda & Laura-Maria Gruss … Cela est court tant ce ballet d’étalons superbes ramènent au cirque d’antan
que nous aimons …

Au trapèze volant les Flying Matos au faîte du chapiteau jouent avec des passages aériens et un triple saut périlleux espéré … et réussi en beauté. Wolfgang Lauenburger et ses huit chiens sauteurs et chahuteurs sonnent un moment de récréation comme le Duo Lyd sur son vélo acrobatique beaucoup moins bruyant et pétaradant que les motos d’antan … Kevin Gruss parfait athlète dompte en force légère l’apesanteur en acrobatie parfaite pour côtoyer les étoiles. Et en une dernière danse lumineuse la troupe du cirque Arlette Gruss, en standing ovation maintenant habituelle, nous propose de nous retrouver la saison prochaine … Nous y serons.

Mercredi 30 Janvier 14h30
Jeudi 31 janvier 19h30
Vendredi 1er février 19h30
Samedi 2 février 14h00 17h00 20h00
Dimanche 3 février 10h00 14h00 17h00
Mardi 5 février 19h30
Mercredi 6 février 14h30

RENSEIGNEMENTS ET LOCATIONS À LA BILLETTERIE DU CIRQUE 0 825 825 660

Ecrit par Pierre Chep


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda