Bordeaux

La terrasse fermée du Quatrième Mur

La pose de menuiserie provisoire sur la coursive Nord du Grand Théâtre a fait réagir Pierre Hurmic par un communiqué au ton un peu vif. Bordeaux Gazette ayant été destinataire de l’ensemble du dossier tient à fournir quelques éclaircissements.

Le communiqué de la mairie
Comme beaucoup, la Ville découvre la pose de menuiseries provisoires fermant l’allée du Grand-Théâtre, longeant la rue Esprit des Lois. Cet aménagement n’a pas reçu l’agrément pourtant obligatoire de la mairie de Bordeaux. Il a reçu un avis favorable de la direction des Monuments Historiques de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (Etat) en date du 16 octobre. La mairie tient à souligner qu’il s’agit d’un aménagement provisoire consenti par la DRAC (jusqu’au 1er mai prochain) à la demande du restaurateur, afin de bénéficier d’un espace de terrasse dans le contexte Covid-19. La mairie demande l’arrêt de ce chantier jusqu’à sa régularisation, tout en précisant que le volet architectural relève de la seule compétence du Ministère de la Culture (DRAC) tandis que le maire est en charge du respect de la règlementation des établissements recevant du public. Pierre Hurmic maire de Bordeaux tient à rappeler son attachement au patrimoine architectural bordelais et sera très vigilant quant à la remise en état du péristyle. Il souhaite rassurer les défenseurs du patrimoine sur le caractère totalement réversible de cet aménagement et appelle chacun à l’apaisement dans ce contexte sanitaire si préoccupant.

Fermeture provisoire de la circulation sur la coursive

Déclaration préalable de terrasse fermée
Il y avait eu préalablement une demande d’autorisation auprès de la DRAC Nouvelle Aquitaine rédigée dans les termes suivants avec la présentation du projet :
Madame*,
Compte tenu du contexte économique actuel lié à la crise sanitaire Covid-19, et des meures restrictives gouvernementales imposant notamment la distanciation sociale, force est de constater que la capacité d’accueil du restaurant a été diminuée de 40%, passant ainsi de 80 places assises à 50 actuellement.
Fort de ce constat et afin de pérenniser la SARL Le Quatrième Mur et de préserver l’ensemble de ses collaborateurs d’éventuels plans sociaux, nous avons sollicités des différents acteurs du Grand Théâtre en vue d’obtenir l’autorisation exceptionnelle de réaliser une structure temporaire afin de pouvoir exploiter notre terrasse durant la période hivernale pour compenser. Dans le cadre de cette consultation ont été consulté :
- Les Services Municipaux propriétaire du bâtiment et bailleur de notre convention d’occupation.
- La Direction Technique du Grand Théâtre, référent sécurité pour l’ensemble du bâtiment.
- L’avis consultatif des référents de la commission de sécurité.
- La DRAC Nouvelle Aquitaine, par le biais de ses représentants, pour les prérequis à une telle installation.
A l’issue de cette consultation, nous avons recueilli un avis favorable de l’ensemble des acteurs en vue de la réalisation de ce projet.
Nous vous prions ainsi de bien vouloir trouver, joint à ce courrier, le dossier inhérent à ce projet.
Bien cordialement

Respect de la matière

Le projet
On trouve à la suite de ce courrier le descriptif du projet détaillé dans les parties suivantes soigneusement rédigées et illustrées de dessins et de photos.
Il ne s’agit d’équiper qu’une partie de l’espace alloué via la convention d’occupation au Quatrième Mur et ce de façon provisoire. Le projet porte sur l’obturation de 6 arcades latérales et sur la circulation dans la coursive Nord.
1 - Etat Existant
2 - Descriptif
3 - Modalités Techniques de mise en œuvre
4 - Visuels 3 D
5 - Entreprises impliquées
C’est dans les modalités techniques que les éléments les plus importants figurent avec les points suivants :
- les corniches des arcatures seront évitées afin qu’il n’y ait ni force ni chevillage sur celles-ci
- les boiseries nécessitent quelques chevillages
- chevilles de 6/8 mm
- pas de chevillage dans la matière, uniquement dans les joints
- chevillage principalement en parties basses
- moins de 10 chevillages par ensemble menuisé

Arche centrale sous réserve modifications demandées

Réponse de la Direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine
La réponse de la direction régionale est en date du 16 octobre est ainsi rédigée :
Monsieur*,
Vous m’avez transmis un projet d’installation de terrasse fermée au Grand Théâtre situé place de la Comédie à Bordeaux (33), édifice classé au titre des Monuments historiques par arrêté du 8 mars 1899.
Le contexte sanitaire lié à l’épidémie de Covid-19 justifie de manière exceptionnelle l’installation de la terrasse fermée tel que décrit dans le document envoyé le 14 octobre 2020
Par conséquent, cette installation temporaire est autorisée dès à présent jusqu’au 1er mai 2021 sous réserve d’une remise en état des joints de maçonnerie après la dépose des structures et du système de fixation (rebouchage des trous de chevilles en particulier)
Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée

A la lumière du dossier, il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter tant il semble que tout ait été fait dans les règles mais il semble que la mairie n’a pas eu vent de la tractation pourtant il semble bien que les Services Municipaux avaient été tenus au courant comme stipulé dans le courrier de sollicitation. L’avis de la mairie était-il nécessaire et pouvait-on passer outre ?
* le nom des auteur(e)s des courriers ne nous a pas semblé nécessaires

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda