Bordeaux

Le Jardin Pêcheur distingué par le trophée « COUP DE CŒUR » de l’association Tourisme & Handicaps

Pour cette 8ème édition des Trophées du Tourisme Accessible qui récompensent 6 catégories d’acteurs touristiques engagés en faveur de l’accessibilité et ayant eu une démarche proactive afin d’accueillir les personnes en situation de handicap dans les conditions adaptées à leurs attentes a distingué à Bordeaux le restaurant "Le Jardin Pêcheur" rue Lucien Faure a proximité du pont Chaban-Delmas.

C’est en présence de la présidente de l’Association Tourisme et Handicap Annette Masson venue spécialement accompagnée de Pierre Boudot-Lamotte pour remettre ce prix du trophée "Coup de Cœur" à Sylvie et Pierre Maly du Jardin Pêcheur du 19 rue Lucien Faure. Était présente pour cette petite cérémonie intime Elisabeth Vuillet responsable au département du pôle qualité et labellisation de l’offre qui tient un rôle important pour la reconnaissance d’un tel label qui engage les pouvoirs publics. Il faut se souvenir qu’à Bordeaux c’est grâce à Joël Solari qu’une politique d’accueil des handicapés efficace a été menée étant lui même handicapé moteur et conseiller municipal de Bordeaux. En ce qui concerne le Jardin Pêcheur la lutte contre le handicap va bien au delà de la seule accessibilité des handicapés, il s’agit aussi de l’emploi de personnel handicapé car Pierre Maly est depuis longtemps dans l’emploi des handicapés car ayant été Directeur d’un établissement médico-social, il a été confronté quotidiennement à la difficulté d’insérer sur le marché de l’emploi des jeunes travailleurs handicapés et particulièrement ceux de son établissement. Le jardin pêcheur emploie actuellement 80% de personnel handicapé.

Annette Masson entre Pierre Boulot-Lamotte et Elizabeth Vuillet avec à son côté le trophée et devant elle le diplôme

Comme le souligne Pierre Maly ce n’est pas hyper compliqué d’employer des travailleurs handicapés, il s’agit de leur proposer des choses qu’ils peuvent et savent réaliser et surtout d’être attentif, vigilant et ouvert au dialogue. Pour lui 75% de la population a vécu ou vit avec un handicapé qu’il soit définitif ou temporaire. Quand on a une jambe cassée suite à un accident il n’est pas forcément facile d’aller au supermarché, surtout si on doit prendre une voiture et que l’on vit seul ou seule. En vieillissant les personnes sont plus fragiles et peuvent contracter des maladies dites invalidantes que ce soit en termes moteurs ou mentales voire visuelles. C’est en 2005 que Pierre Maly a mené sa première expérience à Trélissac en montant son premier Jardin Pêcheur avant de venir à Bordeaux en 2017 pour y créer l’actuel Jardin Pêcheur. Au delà de l’accessibilité ce qui a touché les propriétaires c’est d’avoir obtenu le prix "Coup de cœur" car en fait ils ouvrent la voie au personnel handicapé dans la petite l’hôtellerie dont les emplois du temps sont complexes à gérer et pouvoir employer sur des fractions d’horaires peut être une opportunité d’emploi pour une profession qui est confrontée à d’énormes problèmes dans ce domaine. L’obligation d’avoir du personnel handicapé ne s’applique qu’aux entreprise d’au moins 21 salariés et dans la restauration ont est souvent en dessous de ce chiffre d’employé.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Nous suivre sur Facebook

Agenda