Bordeaux

Les Boxers retrouvent le chemin de la victoire à Mériadeck

Après être aller chercher une victoire loin de leurs bases les Boxers qui en fait ont réalisé deux nuls successifs* avec un de perdu à la fusillade et un de gagné rapidement en prolongation, renouent avec la victoire sur leur glace face aux Scorpions de Mulhouse.

Trente six heures après leur escapade dans les Alpes qui les a vu jouer un match chaque jour dont un ou ils ont tenu tête au leader mais perdu à la fusillade, seule la victoire est belle. Le suivant gagné en prolongation, permettant de ramener trois points, ce voyage est donc globalement positif car les Boxers ont montré une vraie volonté de s’accrocher et de se battre, la défense montrant des qualités de solidarité positives restant maintenant à améliorer l’attaque mais entre travail et recrutement Olivier Dimet s’y emploie. Les visiteurs ont démarré pied au plancher pour tenter d’impressionner et piéger les locaux, ils y sont parvenus une fois car ils ont marqué les premiers comptant mettre à mal les Boxers, mais malgré le poids des matchs passés, ils ne se sont pas laisser surprendre plus de temps qu’il n’en a fallut pour égaliser par Maxime Legault auteur d’une excellente partie durant laquelle il a meublé son palmarès même s’il n’a pas su valider un tir de pénalité, dommage pour ses statistiques personnelles. Il a quand même était fait meilleur homme du match pour l’équipe bordelaise, ce qui avec trois réalisation est fort logique.

Maxime Legault bat Morrone, le palet est dans la cage

La première période a vu les deux équipes terminer dos à dos avec chacune une réalisation et la rencontre n’a réussi à commencer à se décanter que durant la deuxième période ou les visiteurs ont adressé dix huit tirs mais Clément Fouquerel veillait au grain et rien n’est rentré dans la cage alors que les Boxers avec neuf tirs parvenaient à terminer la deuxième période devant d’un petit but laissant les adversaires toujours dans la partie. Ce n’est qu’en troisième période que les Boxers ont réussi à tuer le match avec trois réalisations qui aurait pu être quatre, le tir de fusillade n’étant pas réalisé durant cette période. On n’a pas très bien compris pourquoi les Scorpions ont pris le risque insensé de faire sortir leur gardien trois minutes avant la fin, surement parce qu’avec cinq joueurs de champ, ils ne pensaient pas pouvoir revenir dans la partie. Ils auraient pu s’éviter ce cinquième but qui a validé leur défaite. Les Boxers s’accrochent à leur septième place et ils attendent Amiens dimanche à 18 h 30.

Robin Lamboley à la point du combat

EVOLUTION DU SCORE
Première période 1 - 1
Mulhouse 4 min 25 Matthew Pistilli assistance Jurik Milan, Timothé Quattrone 0/1
Bordeaux 17 min 40 Maxime Legault assistance Kévin Spinozzi, Marc André Levesque 1/1
Deuxième période 2 - 1
Bordeaux 11 min 22 Maxime Legault (infériorité numérique) assistance Alexandre Wideman, Kevin Spinozzi 2/1
Troisième période 5 - 1
Bordeaux 0 min 46 Alexandre Wideman assistance Maxime Legault, Benoit Paquin 3/1
Bordeaux 16 min 52 Maxime Legault assistance Kevin Spinozzi, Clément Fouquerel 4/1
Bordeaux 19 min 30 Maxime Moisand assistance (cage vide) Clément Fouquerel, Alexandre Wideman 5/1

* Au Hockey il faut un vainqueur, donc les résultats nuls en fin de partie ne sont pas homologués, on passe immédiatement à la prolongation (5 min) et le nul se poursuit à la fusillade jusqu’à ce qu’il y ait un vainqueur.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda