Raoult-Populisme ......

Sujet on ne peut plus important, abordé lors de la période du grand débat, la désertification médicale dans nombre de communes et cantons de notre pays, alors que la population vieillit et que les maladies chroniques prennent de plus en plus d’envergure est devenue aujourd’hui un problème majeur. Le numerus clausus, cause de cette pénurie de praticiens est cependant en train de devenir un mauvais souvenir pour les étudiants. À partir de la rentrée 2020, la redoutée sélection drastique ne sera plus appliquée suite au nouveau projet de loi santé sans pour autant fournir des diplômés au rabais. Avec cette réforme dont les effets ne se feront réellement sentir que dans une dizaine d’années, voilà bien « une des mesures » tout à fait indispensable pour résoudre le problème de l’inégal accès aux soins sur le territoire, avec les angoisses, drames et colères qu’il génère.
Une deuxième source de « savoir médical », pas plus éclairée que souhaitable, mais assez surprenante est cependant en train de voir le jour dans notre pays, via non pas la faculté, mais via la vague populiste qui déferle. Ce sont des millions de Français qui ont tout compris et sont devenus presque tous des médecins, prêts à organiser des référendums pour décider de la prescription ou non d’une molécule.
Les qualités, l’expérience et le talent indéniable de la tête pensante voire de l’idole de ce mouvement, ne sont bien sûr pas le sujet de l’interminable débat qui encombre depuis des semaines, les ondes et les écrans, le débat réel est ailleurs. Pas plus de Paris contre Marseille, de pragmatisme contre l’establishment, que de complot organisé sur le dos des malades, mais un médico populisme qui divise les Français et une analyse de l’épidémie via des statistiques régionales étrangères à toute démarche scientifique. Il y a moins de malades du Covid à Bordeaux qu’à Marseille ! Que doit-on en déduire ?
Quant à l’efficacité de l’hydroxychloroquine, il n’est pas interdit d’espérer et même d’y croire, sauf que là n’est pas le débat tant que nous ne savons pas tout ... Le seul fait réellement regrettable dans cette affaire réside dans le populisme que Didier Raoult a insufflé dans le pays, histoire de ressortir de tout ce battage tel une star, véritablement ou faussement humble ? Sincèrement ou non, convaincue de l’efficacité de la molécule ? Au moins il a agi vous diront ses fidèles fans, quel argument imparable !!!
Soutenu notamment par tous les leaders extrémistes de l’hexagone, l’antisystème marseillais convainc pour l’instant sans modération tous les indignés « renverseurs » de table, de Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon, en passant par Nicolas Dupont Aignan. Les autres sauf quelques-uns qu’il charme, doutent de plus en plus ou attendent.
A quoi bon opposer la prudence des uns à la confiance et même à la ferveur populiste des autres ... Didier Raoult affirme qu’il n’y a pas de science sans conflit ni polémique, certes, sauf qu’il ne semble pas utile ni fécond que tous les Français qui n’y connaissent rien, y participent. N’est-ce pas trop compliqué pour des profanes ? Même pour ceux qui soutiennent Didier Raoult et ses bons sondages d’opinion ? Sondages dont il semble bien se glorifier assez peu discrètement.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda