Bordeaux

Alain Juppé élu maire de Bordeaux pour la cinquième fois

Pour cette élection du maire de Bordeaux il y avait plus de journalistes et de photographes que de conseillers municipaux. Le seul maire d’une grande ville française qui se soit qualifié au premier tour, et avec plus 60 % des suffrages est donc particulièrement observé ce qui lui confère une notoriété sans égal. Néanmoins, Jacques Chaban Delmas reste le champion en chiffres car il avait retrouvé son fauteuil avec 65 % au premier tour en 1983.

Pourquoi cinq fois sur quatre mandatures simplement parce que sur la seconde mandature il a été élu deux fois en 2001 et en 2006 car il y a eu la funeste affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris avec la condamnation de 2004 qui l’a obligé à prendre du recul permettant à Hugues Martin d’assurer l’intérim. Alain Juppé accueilli par une ovation lors de son entréeDonc pour lui c’était la cinquième fois qu’il briguait le fauteuil de maire de Bordeaux alors qu’en face on a assisté à la valse des prétendants le plus assidu ayant été Gilles Savary (1995, 2001). Cette première réunion du conseil municipal ne comprenait qu’un seul point à l’ordre du jour à savoir l’élection du maire et c’est ce qui a été fait. Ainsi il y a eu 3 candidats soit un représentant de chaque liste à savoir Jacques Colombier, Vincent Feltesse et Alain Juppé qui ont récolté respectivement 2 voix, 7 voix et 52 voix soit le compte exact de leurs élus respectifs. Jacques Colombier a pris la parole avant l’ouverture du vote par le président de séance Didier Cazabonne qui aujourd’hui est le doyen de l’assemblée après en avoir été le benjamin sous Jacques Chaban Delmas. Dans son propos présentant son programme Jacques Colombier n’a pas manqué de s’en prendre déjà à la future Grande Mosquée tout en réclamant plus de justice sociale pour les petites gens. Après son élection Alain Juppé a pris la parole pour préciser qu’il entendait bien être le maire de tous les bordelais quel que soit leur sensibilité et quelque ait été leur vote avec pour lui essentiellement trois priorités, asseoir Bordeaux dans son rôle de métropole européenne, progresser sur l’image de la fraternité dans la ville et protéger le cadre de vie en passant par des pratiques raisonnées et l’amélioration du lien social. Conseil municipal pour la mandature 2014-2021 Pour sa part Vincent Feltesse a félicité le maire pour son élection, il a eu un mot pour ceux qui se sont retirés ou ont été battus comme Vincent Maurin et il a fait un parallèle entre l’élection 1983 et celle de 2014 en soulignant que le nombre d’abstentions avait doublé entre ces deux dates. Il a évoqué la prochaine élection d’Alain Juppé à la CUB et il lui a demandé d’être vigilant avec l’entrée en vigueur de la loi métropole en 2015. Pierre Hurmic a ensuite pris la parole avant que Jacques Colombier ne la prenne à nouveau pour féliciter Alain Juppé, puis on est passé à la photo officielle prochain conseil semaine suivant à 10 heures pour les différentes délégations.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda