Bordeaux

Les Girondins poursuivent sur leur lancée !

Les hommes de Francis Gillot, qui recevaient le Valenciennes Football Club ce samedi au stade Jacques Chaban-Delmas à l’occasion de la 23ème, ont repris leur bonne série entamée depuis le début de l’année civile avec une victoire grâce a des réalisations du revenant David Bellion et de l’inévitable Ludovic Obraniak.

Associez les départs de Yoan Gouffran (vers Newcastle) et de Jussié (vers un club du Golfe) lors du mercato d’hiver à une absence de l’international malien Cheick Diabaté, présent a la Coupe d’Afrique des Nations et vous obtenez un club décimé en attaque. Rajoutez a cela une unique recrue en provenance d’Uruguay (Diego Rolan, jeune espoir dans son pays) pas attendu avant ce lundi et qui nécessitera probablement un temps d’adaptation et vous obtiendrez alors un club qui doit poursuivre sa route avec un unique attaquant,David Bellion, qui n’a plus marqué depuis fin 2009 en championnat, soit plus de trois ans. A première vue, cela peu faire peur, mais pas pour le coach des Girondins, qui avait déjà été confronté au même problème la semaine passé, avec a la clé une victoire 1-0 sur le terrain de Nice, équipe surprise cette saison. La composition d’équipe reste classique hormis l’attaque. La troupe de Francis Gillot, critiquée ces derniers mois pour son jeu défensif et peu agréable (voir désagréable) décide de prendre le jeu à son compte.

Ludovic Obraniak est aussi un des parrains d’ELA très actif, ici avec Guy Alba, président d’ELA
photo Bordeaux Gazette - Bernard lamarque

Dans une première mi-temps correcte ou chaque équipe aura eu son lot d’occasions, ce sont les Bordelais qui tirent leur épingle du jeu. Sur un corner mal dégagé par la défense valenciennoise à la 33ème minute de jeu, le vieillissant David Bellion, qui doit se contenter de petits morceaux de matchs ces dernières années, est parfaitement bien placé à la retombé du ballon, et tel un renard des surfaces, n’a plus qu’a pousser le cuir au fond des filets. Au retour des vestiaires, les intentions sont les mêmes, les joueurs sembles prendre du plaisir tout autant que les spectateurs, ce qu’on avait plus vu depuis plusieurs semaines a domicile. Après 67ème minute de jeu, sur un magnifique mouvement collectif, Trémoulinas sert Obraniak dans la surface de réparation adverse qui n’a plus qu’a ajuster son tir pour tromper le gardien. A 2-0, l’affaire est dans le sac pour les Girondins qui se contenteront de gérer la fin de la rencontre. Le FCGB reprend la 4ème place du classement avec 38 points et peut se permettre de viser une qualification européenne a la fin de la saison si les joueurs renouvellent ce type de prestations. La soirée est donc riche en points positifs entre un Bellion qui reprend confiance avec son but et qui n’enraye pas la machine bordelaise, bien au contraire, et un Carrasso, dernier rempart de la défense marine et blanche, qui a sortie une prestation des grands soirs pour se rassurer après quelques matchs un peu en deçà de son niveau habituel. Le groupe peut quant à lui aborder sereinement les prochaines échéances, avec le déplacement samedi prochain a Ajaccio puis la rencontre de gala à Kiev face au Dynamo pour les 1/16èmes de finales de la Ligue Europa.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda