Bordeaux

Les London Wasps s’imposent largement à Chaban-Delmas par 47 à 14

Affronter une des meilleures équipes anglaises même sur son terrain, n’est pas une sinécure et l’Union a pris la mesure de ce qui la sépare du très haut niveau même si le match n’a jamais semblé à sens unique. L’Union a quand même montré de bonnes choses sans trop pouvoir franchir le rideau défensif londoniens, ni concrétiser ses temps forts. Ce qui a semblé le plus manquer à l’Union c’est la vitesse et de la réussite dans la passe décisive par contre les Wasps ont bonifié tous leurs ballons de récupération.

C’est près de 17.000 spectateurs qui ont assisté a une rencontre plaisante où ils ont vu évoluer une équipe londonienne très en jambes et très performante avec un Wade qui a promené ses chaussures orange fluo d’un bout à l’autre du terrain et où à chaque fois qu’il s’est emparé du ballon il a créé des brèches avec 3 essais à son actif.

Le nouvel arrivant, Nicolas Sanchez et Rafaël Carballo
photo Laurent Chaudru

Les lignes arrières de cette équipe des London Wasps sont extrêmement rapide et Marc Delpoux savait bien que ce qui allait faire défaut à l’Union, c’était la vitesse face à une équipe qui bonifie tous ses ballons de relance et chaque faute s’est payé cash au cours de ce match très agréable à suivre avec un temps idéal pour jouer au rugby. C’était la première sortie de Nicolas Sanchez à l’ouverture et on a découvert une recrue de choix avec un bon jeu au pied aussi bien dans la distribution que dans la transformation difficile de l’essai de Brana, l’entente a été bonne avec Julien Seron et on peut penser qu’il va rapidement prendre ses marques avec ses partenaires des lignes arrières. Bien que les Wasps ait été battus par Northampton la semaine passé et qu’ils soient huitième de leur championnat, personne ne se faisait trop d’illusion sur l’issu du match et surtout pas Laurent Marti, interviewé avant le match. Les coachs avaient décidé de laisser Treolar et Purll au repos, du reste Justin Purll ne figure pas sur la liste des joueurs de l’Amlin Cup et l’absence de ces sauteurs s’est faite sentir en touche car sur 2 ballons perdus à la touche, l’Union à chaque fois a encaissé un essai. Par contre les Wasps avaient choisi de présenter leur meilleure équipe et ils ont fait beaucoup courir la défense unioniste qui s’est souvent trouvée hors de position et qui a encaissé 5 essais d’ailiers (Wade et Warndell).

Toute la détermination de Fabien Rofes n’aura pas suffi
photo Laurent Chaudru

C’est surtout en première mi-temps que l’UBB a été débordée face a une équipe ou Wade, l’homme aux chaussures orange fluo a marqué son premier essai alors que l’aiguille des secondes dépassait à peine trois tours d’horloge et qu’il remettait ça quelques minutes plus tard ainsi en première mi-temps les unionistes ont encaissé 4 essais, asphyxiés par le rythme imprimé et le système défensif de l’Union a rapidement pris l’eau et la première mi-temps a été sifflée sur le score de 27 à 7 soit 20 points d’écart. L’écart de la seconde mi-temps n’a été que de 13 points mais la n’est pas l’essentiel car au delà du score, c’était de faire rentrer tous les joueurs inscrit sur la feuille de match et c’est ainsi que tout le monde a participé à la fête : Léo, Clarkin, Turini, Bethery, Lilo, Lopez, Saubusse et Neveu. Et c’est bien l’ambiance que l’on a ressenti à la réception d’après match où la Jeune Union Bordeaux Bègles fêtait son premier match de challenge européen. L’UBB a appris que plus on cherche a aller vite, plus il est difficile de manier proprement le ballon et c’est ainsi que d’innombrables fautes de mains ont été commises qui l’ont privé surement de 1, voire 2 essais qui aurait permis d’avoir un panneau d’affichage un peu plus conforme au spectacle offert. Néanmoins même jouant par deux fois à 14 les londoniens n’ont pas cédé, ce qui illustre bien le "fighting spirit" des joueurs britanniques qui reste dans le réalisme le plus absolu.
Union Bordeaux Bègles 14  : (2 essais : Le Bourhis 10ème, Brana 47ème, 2 transformations : Sanchez)
London Wasps : (6 essais : Wade 2ème, 12ème, 27ème, Waldouck 30ème, Varndell 55ème, 80ème 4 transformations Robinson 27ème, 30ème, 55ème, 90ème 3 pénalités Robinson 9ème, 67ème, 73ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda