Union Bordeaux-Bègles

Avec un Jalibert qui vendange six points dans ses cordes, points qui auraient pu mettre l’Union à l’abri d’un retour, le CO a réussi à revenir à hauteur de l’UBB pour arracher le nul sur son terrain.

Si Darricarrère estime que pour Castres c’est deux points de gagnés, il est certain que dans la tête d’Urios ce n’est pas la même musique quoi qu’il se dise satisfait de ramener deux points lui aussi. Sur l’ensemble du match si l’UBB avait patiné en première mi-temps elle a mis la main sur le match en début de seconde mi-temps en prenant le score à son compte, sans arriver à s’imposer. Elle s’est surtout imposée en touche en volant onze ballons sur les lancers des locaux, la touche c’est la vraie rampe de lancement de l’attaque pour l’UBB et le nouveau talonneur argentin vu en première mi-temps n’a pas failli à la tâche dans ses lancers ce qui a fourni un nombre impressionnant de ballon aux visiteurs. Les Castrais par leur engagement sont arrivés en tête à la pose en disposant de peu de ballon mais c’est essentiellement Trinh-Duc pour les bordelo-béglais qui a maintenu l’UBB dans le match avec particulièrement ce drop à la dernière minute de la première mi-temps. On sentait bien les Castrais dans le doute en faisant tenter à Kockott une pénalité longue distance pour meubler le score car ils se méfiaient de la seconde mi-temps vu qu’Urios s’était confectionné un banc de fort tonnage avec particulièrement l’impact pilier Tameifuna, le retour de Marais et l’entrée de Picamoles.

Jalibert pas dans un bon jour à Castres (archive)

Castres avait raison de se méfier de la seconde mi-temps car en dix minutes le match va basculer au profit du camp bordelo-béglais et on a senti que les Castrais devenaient nerveux d’être encore une fois en position de se faire battre par son chat noir bordelais. Les pertes répétés de ballon en touche avec un Jalibert qui attaquait bien sa mi-temps mettaient les Castrais au supplice avec une belle animation à la main de l’ouvreur fétiche de l’UBB et il s’en est fallu d’un cheveu que les visiteurs n’ajoutent un essai avec la maladresse d’un Seuténi vendangeant un essai qui paraissait tout fait ce qui aurait encore fait enfler le score pour Bordeaux Bègles. Après le carton jaune de Lamerat en première mi-temps c’est le carton jaune de Mori qui va un peu perturber la machine bordelaise et permettre à Castres de revenir a portée de pénalité des bordelo-bléglais avant qu’on assiste à cet incroyable geste du sud-africain Pieterse sur Lucu. Durant les quinze dernières minutes les Castrais réduits à quatorze vont décupler d’énergie pour tenter de battre l’UBB et Urdapilleta va réussir ce que n’a pas réussi Jalibert en ramenant son équipe à hauteur, lui évitant de se faire battre encore une fois par l’UBB mais Dieu que le CO a eu chaud et l’UBB quitte le Top 6 pour se retrouver à la neuvième place du Top 14.

Castres Olympique : 23 (2 essais Barlot 7ème, Arata 62ème ; 2 transformations Botica 8ème, Urdapilleta 63ème ; 3 pénalités Botica 13ème, Kockott 40ème, Urdapilleta 76ème)

Union Bordeaux Bègles : 23 ( 2 essais Lam 44ème, Woki 50ème, 2 pénalités Trinh-Duc 17ème, 26ème ; 1 drop Trinh-Duc 40ème+2 ; 2 transformations 45 ème, 61ème Jalibert)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda