Bayonne

Les internationaux de l’UBB absents

Pour cette première sortie pas de Jalibert, de Jolmes, de Lucu, de Moefana sur le terrain encore un peu de repos pour ceux qui ont participé à la tournée gagnante au Japon, cela permettant d’apercevoir de nouveaux profils sur le terrain comme Vaotoa ou Exshaw.

L’UBB a passé son temps à se chercher sans jamais trop se trouver, on a aussi assisté a un festival de fautes de main, d’approximations et de choix hasardeux et l’Aviron Bayonnais a semblé moins en rodage que l’Union qui sort de stage où les conditions ont été très dures quoi que Buros capitaine de l’équipe deux considère que ça n’a pas joué sur le match et "qu’ils auraient pu et du mieux faire". La nécessité de digérer tout ça parait indéniable d’autant que c’est rebelote pour un stage avant d’affronter Clermont à Issoire en fin de semaine prochaine et d’après ce qu’on a vu la forme n’est peut être pas encore là mais ce qui est sur c’est que la fluidité n’est pas la, loin de là. Pour Poirot qui était capitaine de la première phalange :"on sait ce qui nous reste à travailler". Petite explication avec Urios qui avait constitué deux équipes, une pour chaque mi-temps avec un noyau dur du cinq de devant constitué par Douglas, Cazeaux et Miquel susceptible de faire tout le match et observer leur rendement. C’est ainsi que l’encadrement avait prévu d’utiliser 33 joueurs titulaires sur deux mi-temps et six remplaçants démontrant une profondeur d’effectif puisé dans un mix de pro et d’espoirs proches du niveau Top 14 avec aucun international présent car au repos ou refenus. La première mi-temps a démontré une difficulté sur la touche où les bordelo-béglais ont perdu plusieurs ballons. La rampe de lancement d’Urios risque de souffrir de l’absence de Woki et de Roumat partis vers d’autres cieux et le retour de Petti sera le bienvenu mais il va falloir que l’encadrement apporte des solutions en attendant surtout pour les premiers matchs de championnat car la réception du Stade Toulousain c’est dans quinze jours, jour pour jour. Il reste du chemin à faire pour obtenir une équipe plus solidaire, plus fluide et plus combative car dans le combat au sol cela est resté un peu juste.

C’est vrai que cette défaite de quatre essais à un, n’est pas en faveur de l’Union mais après tout ce n’est qu’un match d’entrainement qui permet d’y voir clair, de repérer les axes de travail et de voir le comportement des nouvelles recrues. Pour Holmes il s’est positionné dans le contexte du match comme un demi défensif mais pouvait il faire autrement avec une équipe malmenée en touche durant les vingt première minutes et il a passé une pénalité "facile". L’Union a souffert du mal analogue connu l’an passé d’avoir la difficulté à terminer les actions dans la zone de marque soit par précipitation, soit par maladresse ou pire mauvais choix. Le score aurait pu être un peu plus lourd car Germain n’avait pas enfiler la bonne godasse car il a manqué deux transformation et l’UBB était dans son jour de bonté car il a offert deux essais à Bayonne en surjouant montrant bien que l’esprit championnat c’est autre chose. Les deux nouvelles têtes aperçus en pilier droit (Vaotoa-Falatea) ont semblé bien trempés et ont posé quelques problèmes à leurs vis à vis. En première mi-temps Cazeaux a montré une hargne offensive qui a amené la pénalité transformée par Holmes et Vili a tenté de s’imposer en force sans y parvenir et manifestement pour Uberti l’absence de compétition de un an s’est fait sentir. Il faudra revoir Miquel en troisième ligne centre ou il a peut être manqué un peu de coordination en attaque et en défense. En seconde mi-temps on a apprécié la longueur au pied d’Exshaw difficile à juger sur une courte période de vingt minutes et Dimcheff a montré une belle activité ainsi que Bielle-Biarrey qui s’est montré très sur dans ses réceptions mais l’ensemble s’est montré brouillon comme en première mi-temps. Derrière Dubié a cherché a donné de la fluidité avec Buros qui n’a pas hésité à s’engager. Copie à revoir avant d’attaquer le championnat.

Aviron Bayonnais : 25 (4 essais Pourailly, 12ème, Leindekar 47ème, Jacquelain 54ème, Martocq 80ème ; 1 pénalité Germain 61ème ; 1 transformation Germain
Union Bordeaux Bègles : 10 (1 essai Massé 78ème ; 1 pénalité Holmes 35ème ; 1 transformation Garcia 79ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda