Bordeaux

Nicolas Florian a fait le point sur la situation bordelaise

Première conférence de presse au Palais Rohan depuis la mise en confinement avec chaises disposées à deux mètres les unes des autres fixant la distanciation sociale, certains conservant le port du masque durant l’exposé du maire.

La levée partielle du confinement risquait d’entraîner un retour vers l’utilisation de la voiture en ville mais il n’y a pas eu de report comme craint. Pour l’instant 65 % du trafic tram est assuré ainsi que 80% des bus avec port du masque obligatoire et il reste pour l’instant 20 000 masques dans les mairies de quartier où on peut aller s’en procurer avec un document attestant du lieu de résidence. Toutes les écoles ont été rouvertes mais cela n’a concerné que 30% des enfants qui sont revenus dans les murs de l’école et la mairie cherche à susciter un retour massif des enfants dans ce cadre. Le 25 mai ce sera l’ouverture généralisée des écoles primaires qui est prévue avec vérification du personnel disponible pour accueillir particulièrement les enfants en maternelle où le ratio est d’une personne disponible pour huit élèves. L’accueil en parascolaire de 1 500 enfants dont les parents sont personnels soignants ou des services de police reste disponible pour les jours sans accueil à l’école. La surprise reste la fréquentation massive des quais ou la notion de quai dynamique s’applique dès aujourd’hui afin d’éviter les regroupements statiques importants. Nicolas Florian a rappelé l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique, particulièrement sur les quais, il est certain que l’on retrouve chaque matin les quais dans un état déplorable démontrant le comportement peu soigneux tant du français moyen que du bordelais moyen, lequel a un peu trop tendance à prendre l’espace public pour une poubelle.

Drive cinéma sur la place des Quinconces

Le maire compte bien faire le maximum pour relancer le tourisme à Bordeaux tout en contenant l’épidémie avec des mesures appropriées. Il compte s’entourer d’un Conseil Scientifique d’une quinzaine de membres en faisant appel à des personnalités bordelaises de premier plan dans les divers domaines considérés pour éviter de mettre en place des opérations contre-productives d’autant que les premières déclarations des autorités politiques et sanitaires ont particulièrement manqué d’harmonie, réussissant à semer le doute dans les esprits. On s’aperçoit que la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier surtout en ce qui concerne le port du masque. Pour compenser la fermeture des cinémas la mairie a voulu offrir un drive-in cinéma la place des Quinconces avec 3 600 places de véhicules disponibles. L’accueil a été bon avec une moyenne par séance de 2 400 places occupées. Cette manifestation n’a pas été sans soulever quelques critiques et il reste encore quatre soirées à 21 heures jusqu’à dimanche soir. Maintenant prochaine date buttoir le 2 juin où l’on devrait en savoir un peu plus sur la couleur des régions, selon des projections, seule la région de l’Île de France resterait dans le rouge, couleur liée à la densité de sa population qui avoisine les 20% de la population française. En attendant le port du masque dans l’espace public reste une forte recommandation, surtout correctement porté et en permanence.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda