Paris

C’est le sprint final qui s’engage pour aller chercher une place dans le Top 6 et si pour l’UBB le bilan de ce dernier bloc n’est pas spécialement satisfaisant tout en récupérant l’équivalent d’une victoire sur quatre matchs perdus, on espère un retour au niveau du début de saison.

Pour attaquer ce dernier bloc c’est Christophe Urios qui donne le ton car en plagiant sa sortie on peut dire : "Ca serait une connerie de penser que parce qu’il y a deux joueurs qui arrivent, ça va changer la face de l’équipe de l’UBB" car même si c’est important de récupérer deux joueurs de valeur, en fait trois dont un blessé, l’infirmerie est toujours beaucoup trop remplie (Uberti, Cazeau, Jalibert, Petti, Buros, Marais, Moefana, Jolmes, Ducuing, Vergnes-Taillefer) pour que l’Union bombe le torse mais cela va permettre d’avoir au moins deux solutions supplémentaires. Cette hécatombe devra être analysée pour la saison prochaine afin d’éviter pareil trou d’air avec cette série de résultats plutôt décevant mais pas catastrophique car une victoire permettrait de reprendre le fauteuil d’orchestre si Montpellier avait la bonne idée de se faire battre à Biarritz. Cette année, heureusement que l’équipe avait fait quelques réserves de points pour ne pas sortir de la qualification comme c’est arrivé à Toulouse. La suspension de Douglas n’arrange pas la situation et on va continuer à voir apparaitre de nouvelles têtes avec peut être de bonnes voire excellentes surprises.

Retour de Lam après une longue absence

C’est une composition un peu inédite que le staff propose pour affronter le Stade Français avec le retour de Lucu et Woki car pour Woki pas beaucoup de changement dans la mesure ou il va opérer en seconde ligne mais surprise c’est Picamoles qui monte d’un cran pour l’accompagner et avec l’hécatombe c’est Cordero qui va occuper l’ultime défense après avoir officié à la mêlée, décidément ce joueur sait tout faire c’est le type de joueur capable de rendre d’immenses services. On assiste au retour de Lam à l’aile gauche, Massé est titularisé au centre pour accompagner Lamerat et c’est Mori qui occupe l’autre aile. Maintenant il ne reste plus qu’a espérer que les troupes d’Urios conduite par Diaby, renouent avec la victoire, en souhaitant à Trinh-Duc un peu plus de réussite au pied mais Lucu est tout a fait capable de suppléer. Quand on regarde la composition de près, on voit bien que c’est la touche qui devrait fournir les munitions avec des preneurs de balles expérimentés qui composent le paquet d’avants dont Woki et Roumat, mais pas que !
XV titulaire : 1-Païva, 2-Lamothe, 3-Tameifuna, 4-Woki, 5-Picamoles, 6-Bochaton, 7-Diaby (C), 8-Roumat, 9-Lucu, 10-Trinh-Duc, 11-Lam, 12-Lamerat, 13-Massé, 14-Mori, 15-Cordero
Finisseurs : 16-Maynadier, 17-Poirot, 18-Mailulu, 19-Vaipulu, 20-Lesgourgues, 21-Garcia, 22-Dubié, 23-Cobilas
Stade Français vs Union Bordeaux Bègles
Stade Jean Bouin Paris XVIème

samedi 26 mars 2022 à 21 h 05
Canal +
Vos écrans habituels : The City, Casey’s Pub, Chez le Pépère, The Connemara Irish Pub
ARL (96.2), France Bleu Gironde (100.1), Sud-Radio (106.0)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Nous suivre sur Facebook

Agenda