Verlaine et Rimbaud au Panthéon ?

« De Voltaire à Rousseau ou à Simone Veil, le Panthéon est plein de rebelles et de révoltés. Et puis, y faire entrer un premier couple homosexuel serait, de la part d’Emmanuel Macron, un geste résolument moderne. »
Qui peut dire et confirmer mieux et aussi médiocrement que Jean-Luc Barré, l’auteur de ces lumineuses lignes, que notre époque est bien celle de la « com » et qu’il s’agit aujourd’hui surtout et avant tout d’être moderne comme il le dit si bien. Autant Rimbaud et Verlaine sont deux des plus grands poètes français, évoquer leur homosexualité pour rendre leur entrée au Panthéon quasiment géniale, traduit on ne peut mieux l’atmosphère « facebookienne » qui envahit chaque jour un peu plus notre pays. Pas sûr du tout que nos deux poètes auraient apprécié les raisons de cette modernité, d’autant qu’ils ne vécurent qu’une liaison très éphémère encore plus orageuse que passionnée et que cela se termina fort mal. Nos deux poètes devant endurer l’homophobie régnant à leur époque, rien d’étonnant à cela, le projet de les faire entrer au Panthéon voit Bertrand Delanoë s’enthousiasmer et se démener pour obtenir des signatures. Le soutien de nos « intellectuels » souvent en vitrine, tels Jack Lang, Jean-Jacques Aillagon mais encore Frédéric Mitterrand se manifeste aussi en faveur du transfert de leurs cendres au Panthéon sauf qu’il n’est pas du tout improbable que cette haie d’honneur n’aurait ni beaucoup plu, ni beaucoup flatté Rimbaud le marginal et le rebelle.
Faire rentrer nos « Oscar Wilde » au Panthéon comme certains le disent haut et fort ne saurait être l’entrée d’un couple destiné à symboliser l’homosexualité et à réparer quoi que ce soit. Le talent de nos deux immenses poètes devrait suffire, alors que l’homosexualité lentement mais chaque jour un peu mieux acceptée dans notre pays n’a nul besoin de nos « intellos » de salon pour poursuivre son parcours sur le chemin de la tolérance. Le symbolisme a ses limites !
Qu’Arthur Rimbaud, ce démon au visage d’ange dont les provocations firent scandale, inspira à un Verlaine ivre de poésie et d’absinthe, une passion qui ravagea sa vie, au point qu’il tenta de le tuer d’un coup de revolver, ne change rien à l’affaire. Voilà bien un génie et un prince des poètes dont le transfert des cendres au Panthéon ne serait pas usurpé .
Le repos au Panthéon de nos deux immenses tourmentés de génie est aujourd’hui possible.
Il parait que le geste serait résolument moderne, celui qui a dit ça serait-il un plaisantin pas très inspiré ?

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda