Bordeaux

Girondins de Bordeaux : Anziani, Bobet, Hurmic, Poutou, débattent …

La situation financière des Girondins de Bordeaux ne manque pas d’alimenter les débats et la polémique dans notre bonne ville "capitale" de la Nouvelle Aquitaine". Les avis divergents ne manquent pas ….

Philippe Poutou …
Après que la Métropole eut voté une facilité de loyer au repreneur Gérard Lopez, Philippe Poutou (NPA-LCI) rappelle aux élus métropolitains qu’ils s’étaient très bien remis de la fermeture de Ford, et ajoute qu’il ne voit pas la différence entre le modèle Lopez en passe d’être agréé et celui de King Street. Et d’ajouter que Gérard Lopez semble bien avoir laissé le L.O.S.C. (le club de Lille) dans un état inquiétant.
Vous dramatisez la situation du club, ajoute-t-il, le seul risque c’est la relégation du club en cas de redressement judiciaire, où est le problème ? Quant au modèle de gouvernance, vous ne faites que le pérenniser. Vous oubliez ce qui est scandaleux dans cette affaire !!!

On peut tout dire ….
S’il est clair pour tous les esprits un tant soit peu au courant du fonctionnement du football de haut niveau, que le problème qui agite actuellement Bordeaux et son club emblématique, permet de dire tout et son contraire, tant il y’a souvent très loin du rêve à la réalité, l’intervention de Philippe Poutou aura pour le moins eu le mérite d’animer les débats et de permettre de constater que le problème ne saurait se résumer à une simple affaire de morale.

Hurmic, Anziani, Bobet …
Après qu’Alain Anziani eut coupé le micro de Philippe Poutou en déclarant qu’il enfonçait des portes ouvertes, Pierre Hurmic lança à son tour que l’arrivée de Poutou ne marquait pas l’année zéro de la méfiance par rapport au sport Business. Beaucoup plus pragmatique et direct, Patrick Bobet maire LR du Bouscat, leader du groupe Droite et Centre de la Métropole déclare : « Le club n’ayant qu’un repreneur, la Métropole est obligée de l’adouber si elle veut que le financement du stade Matmut ne s’effondre pas. »

L’équation à résoudre …
La réalité est bel et bien que le football de haut niveau ne saurait actuellement fonctionner sans l’apport d’énormes sommes d’argent, que les budgets des clubs correspondent le plus souvent à leur classement sportif, et que cet argent ne saurait venir des impôts payés par les bordelais.
Où en serait le P.S.G., club pas vraiment français et surtout pas de haut niveau sans l’argent venu en masse du Qatar ? Que faut-il en penser ?
Entre la rétrogradation sportive du club, difficilement acceptable pour une ville comme Bordeaux et pour les Girondins, l’un des plus anciens et plus emblématiques clubs français et le réalisme consistant à sauver les meubles en adoubant le repreneur, le choix ne semble guère se prêter à de très longues discussions, car même si les oppositions sont frontales, la réalité est têtue.

L’appel de Pierre Hurmic ...
Le maire de Bordeaux propose quant à lui de faire émerger un modèle de sport professionnel en rupture avec le foot business, proposition certes agréée par nombre de bordelais, sauf qu’en l’état actuel du sport de haut niveau et plus particulièrement du football, dans une société mondialisée, une telle ambition bien que tout à fait concevable ne risque guère de se concrétiser. Et puis, comment fait-on pour y parvenir ?
Portes ouvertes enfoncées ou pas, l’heure est plutôt au sauvetage des meubles, mais pas à n’importe quel prix, bien sûr !!! Autant éviter qu’un beau matin les Girondins de Bordeaux se réveillent en s’appelant Amazon ou Uber eats ...

Photo Une Par Kevin M — Imported from 500px (archived version) by the Archive Team. (detail page), CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=73619424

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda